A mon retour d’Inde, un de mes amis m’a dit « tu verras, c’est pas facile le récit de voyage ».

13590277_10153868436056089_8671129054903674629_nIl avait bien raison. J’ai commencé à écrire cet article 10.000 fois, dans ma tête, derrière mon ordi… en Inde et à Paris, et il m’est encore très difficile de mettre des mots sur l’expérience que j’ai vécu. Elle est pourtant bien trop belle pour ne pas être racontée.

Pour prendre l’histoire depuis le début, cette année, j’ai décidé de me faire le plus beau cadeau que j’ai pu me faire dans ma vie jusqu’à maintenant. J’ai pris la décision de devenir professeure de yoga. Pour ce faire, je suis partie suivre ma toute première formation de professeure de yoga en Inde, à Mysore, au sein de l’ashram Samyak Yoga.

J’avais plusieurs critère en tête pour ma future formation : Vinyasa ou Ashtanga, intensive, et pourquoi pas l’Inde… Perdue au milieu d’un choix infini de formations, j’ai découvert Samyak qui rentrait dans ces trois critères. En creusant un peu plus, j’ai découvert le blog français de Samyak, tenue par Stéphanie, Yoga Teacher en VOSTFR chez Samyak (que je n’ai malheureusement jamais eu le plaisir de rencontrer pour le moment !). Le blog de Stéphanie couvre tant de sujets…

C’est une véritable mine d’or, et j’ai été particulièrement touchée par son approche du yoga. dans la rigueur, l’humilité, la sincérité, le professionnalisme et l’amour… Si vous vous rendez sur son blog, vous retrouverez dans son écriture des traits propres à Samyak : honnêteté, sincérité, humilité, précision et professionnalisme.

En creusant le programme dispensé par Samyak Yoga, j’ai découvert une formation complète et riche.

Pour vous donner un ordre d’idée, voici une journée type chez Samyak :

  • 6h20 : pratique de la 1ère série
  • 8h30 : Petit déjeuner (et quel petit déjeuner… !!), douche, rangement de chambre, lecture…
  • 10h : philosophie ou histoire du yoga
  • 11h45 : Asana clinic (on décortique en détail chaque posture, et on apprend à corriger nos élèves).
  • 13h30 : Déjeuner puis moment libre pour réviser et… préparer son cours
  • 16h : Teaching. Nous donnons / recevons des cours entre élèves de la formation
  • 18h : douche
  • 18h30 : Kirtans, chants de mantra, études des pranayama, kriyas méditation…
  • 20h : Dîner … et au lit !

Ce programme reste quasiment inchangé durant toute la durée du séjour et a lieu 6 jours sur 7. Le dimanche est dédié au repos et à la visite des environs. Et quels beaux environs… !

Les journées sont donc bien remplies et le corps et l’esprit sont très sollicités. Physiquement et mentalement, cela peut être dur, mais c’est le but d’une formation intensive. Avec beaucoup d’écoute, de respect pour le corps et une préparation en amont de la formation, tout devrait bien se passer. Chacun va à son rythme, selon les possibilités de son corps, chaque jour. Quelque soit le « niveau » de chacun en arrivant, nous avons tous progressé en repartant. Ce mois d’immersion dédié au yoga m’a appris énormément de choses et je ne pourrai que vous recommander cette formation qui pour moi est d’une très belle qualité et très adapté pour une première formation de professeur.

Pour recevoir ces enseignements, j’ai eu la chance d’avoir trois magnifiques personnes comme professeurs : Trupta, Arvind et Rakesh. (Stéphanie enseignait le teacher training Hatha Yoga à Paris).

Les chambres sont individuelles, spacieuses et lumineuse. Chacun dispose de sa propre salle de bain et de tout le nécessaire. Les espaces communs sont superbes : le shala est grand, lumineux également.

On peut facilement se croiser pour une pause thé dans la cuisine, où œuvre « chef » et ses cuistos. Ce sont de vraies perles. Toujours gentils et aimables, la nourriture qu’il cuisine est délicieuse, copieuse, variée. Pour les non-végétariens, je ne pense pas que la viande vous manquera tant que cela, car les repas sont riches en saveurs et en goûts. Avec mon amie Jess, nous attendions avec impatience tous les repas et essayions à chaque fois de deviner la recette des plats qui nous étaient servis. Mes papilles salivent encore en y repensant !

Tout ce que je vous raconte là sont les grandes lignes presque théoriques et basiques concernant cette formation et pourtant, quand je voyage mentalement à 9000 km de mon ordinateur pour me replonger dans mes souvenirs indiens, mon cœur s’emballe et se pince un peu. Il me faudra certainement bien plus qu’un article pour vous raconter Samyak, et j’espère trouver les mots pour vous raconter toutes les couleurs, les sensations, et les émotions que j’ai eu la chance de partager avec mes 17 nouveaux amis. A suivre… !

Trupta nous a enseigné la partie pratique et les kriyas la première partie de la formation. C’est un personnage attachant et un excellent professeur. Très attentif aux élèves, il répond à toutes les questions et est très encourageants. Il est quelqu’un de droit et il est plein de trucs et astuces pour améliorer notre pratique ! « Trupta, can I ask you a question ? » a été une des phrases les plus prononcées et entendues de ce séjour.
Rakesh a ensuite pris son relai sur la seconde partie de la formation. Rakesh est le « grand frère » de la bande. Toujours le sourire au lèvre, le mot pour réchauffer les cœurs et nous faire rire. C’est un professeur optimiste, encourageant, qui nous fait nous surpasser et prendre conscience de nos capacités physiques. Il m’a ému aux larmes chaque fois qu’il nous racontait combien il est beau d’enseigner le yoga.
Et enfin Arvind. Arvind est Monsieur Spiritualité. Ses cours de philosophie ont suscité nombreuses questions, réflexions, discussions, débats pendant les cours et après. Et ses méditations et relaxations nous ont mené vers des états et expériences hors du commun.

Quant aux conditions pour apprendre, elles sont idéales. Au coeur de la nature, des rizières et champs d’aubergine, coule une rivière. C’est au milieu de tout cela que se dresse l’ashram Samyak Yoga.